Grupo Piñero to boost its golf offer in alliance with Troon

Le groupe Elecnor a obtenu un bénéfice net de 60,9 millions d’euros au cours des neuf premiers mois de l’année, soit 9 % de plus qu’au cours de la même période de l’année précédente, selon la société. Les ventes se sont élevées à 2 087,1 millions d’euros, ce qui représente une amélioration de 29,5 % par rapport à la même période en 2020.

Tant le marché national (qui représente 47% du total) que le marché international (avec 53%) ont enregistré une croissance positive de 19% et 41%, respectivement.

Sur le marché national, l’activité a continué de croître grâce aux services développés pour les secteurs de l’énergie, des télécommunications, de l’eau, du gaz et des transports. La construction de parcs éoliens et de centrales photovoltaïques a également contribué aux ventes et aux résultats du groupe.

Sur le marché international, la performance favorable est principalement due à la construction de lignes de transport d’électricité au Brésil et au Chili, ainsi qu’aux filiales américaines et aux grands projets en Australie qui sont en cours de développement cette année, selon la société.

Contribuent également aux résultats du groupe la construction de parcs éoliens en Colombie, de parcs solaires photovoltaïques en République dominicaine et au Panama, de centrales hydroélectriques au Cameroun et en Angola, de sous-stations en Guinée, en République du Congo et au Cameroun, ainsi qu’un projet de biomasse en Belgique, entre autres.

L’activité de concession, que le Groupe Elecnor développe par l’intermédiaire de sa filiale Enerfin et de sa filiale Celeo et de leurs filiales, a maintenu sa bonne performance au cours des 9 premiers mois de l’année, atteignant un bénéfice net attribuable de 23,4 millions d’euros, supérieur à celui de la même période de 2020.

Le carnet de commandes des contrats signés et dont l’exécution est prévue au cours des douze prochains mois s’élève à 2 514 millions d’euros au 30 septembre 2021 (contre 2 273 millions d’euros à la fin de 2020). Sur ce chiffre, 76% correspondent au marché international et 24% au marché national.

Le portefeuille du marché national est composé de contrats d’activités de services traditionnels, ainsi que de parcs éoliens et de centrales photovoltaïques. Le carnet de commandes international s’étoffe tant dans les pays européens (Italie et Royaume-Uni) où sont exercées des activités liées aux services, que dans d’autres pays (principalement l’Australie, le Chili et le Brésil) où d’importants projets éoliens, photovoltaïques et de transport d’énergie ont été contractés.

Advertisements

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

2 × one =